aix en provence

aix en provence
provence

sempreprovenco

blog destiné à mes amis ,concerne : la Provence,l'Occitan,la Corse, la langue d'Oc, etc !!!

lundi 12 octobre 2015

Avaaz - Au Congrès américain: arrêtons le TPP

Avaaz - Au Congrès américain: arrêtons le TPP


Douze pays viennent de conclure un accord secret qui octroit aux multinationales de larges prérogatives sur 40% de l’économie mondiale. Mais pour qu’il acquière force de loi, chaque pays doit le ratifier. La bonne nouvelle, c’est qu’au Congrès américain, un nombre croissant d’élus s’y opposent. Offrons-leur le soutien dont ils ont besoin pour enterrer ce texte.Signez maintenant et diffusez tout autour de vous:

SIGNEZ MAINTENANT
Chères amies, chers amis,

Alors que la lutte contre le TAFTA en Europe bat son plein, douze pays viennent de conclure un autre accord secret qui octroie aux multinationales de larges prérogatives sur 40% de l’économie mondiale. Mais si nous agissons rapidement, le Congrès américain peut l’arrêter.

Le Traité transpacifique (TPP) est un monstrueux accord de libre-échange qui pourrait étendre largement la censure d’Internet. C’est aussi le rêve devenu réalité des géants de l’industrie pharmaceutique et de Monsanto. Mais avant d’acquérir force de loi, il doit être ratifié par chacun des pays. La bonne nouvelle, c’est qu’un nombre sans cesse croissant d’élus aux États-Unis s’y opposent ouvertement. Or, si le Congrès américain rejette ce traité, il ne verra pas le jour.

Avaaz est la mieux placée pour faire entendre les voix des citoyens venant de ces douze pays et du reste du monde. Offrons à nos alliés au sein du Congrès des États-Unis le large soutien public dont ils ont besoin pour protéger nos libertés. Rejoignez cet appel et faisons-le entendre tout autour de nous! Notre pétition sera remise directement au Congrès:  

https://secure.avaaz.org/fr/tpp_2015_loc/?bAtBbbb&v=66270

Alors que le TPP pèsera sur la vie quotidienne de millions de personnes, des Amériques jusqu’en Nouvelle-Zélande, la majorité du texte a été rédigée en secret entre des négociateurs et des multinationales, sans contribution des citoyens. Ce n’est que lorsque Wikileaks en a révélé des extraits que nous avons pris conscience de ses implications:
  • Si un pays interdit un produit chimique toxique, mentionne la présence d’OGM sur les étiquettes ou renforce sa législation sur l’environnement, le TPP donne le droit aux multinationales de poursuivre en justice les gouvernements devant des tribunaux internationaux secrets, présidés par des arbitres privés. Si le gouvernement perd, les contribuables pourraient se voir obligés de payer aux multinationales des milliards pour compenser le manque à gagner.
  • En vertu du TPP, les géants de l’industrie pharmaceutique pourraient étendre leur monopole au point de faire flamber les prix des médicaments de lutte contre le SIDA et le cancer qui sauvent tant de vies.
  • L’accord pourrait également criminaliser ceux qui tirent la sonnette d’alarme à propos des activités illégales des entreprises "à travers un système informatique".
Il s’agit juste d’extraits de cet accord. Nous n’avons aucune idée de ce que les lobbyistes des multinationales y ont fait figurer, parce les gouvernements ont refusé de rendre le texte public. Les traités de commerce peuvent s’avérer indispensables à une économie internationale dynamique, mais nos dirigeants ne devraient jamais pouvoir nous imposer de nouvelles lois sans nous informer de leur contenu. Et ce, encore moins lorsque les intérêts des multinationales passent avant le bien public.

Nous avons lutté contre ce type d’accords pendant des années: la pétition contre le Traité transatlantique à laquelle nous avons prêté main-forte vient de dépasser les trois millions de signatures. Selon nos alliés au Congrès des États-Unis, “le TPP est loin d’être une affaire conclue” mais, afin d’enterrer ce projet pour de bon, ils ont besoin de l’aide des citoyens. Refusons que les multinationales ne prennent le contrôle de nos démocraties. Rejoignez l’appel et diffusez tout autour de vous. Nous avons besoin de tout le monde:  

https://secure.avaaz.org/fr/tpp_2015_loc/?bAtBbbb&v=66270
On peut parfois se sentir bien démuni face à la puissance des multinationales qui influencent nos gouvernements. Mais lorsqu’elles ont essayé de faire passer un accord commercial qui menaçait notre liberté sur Internet, plusieurs millions de membres d’Avaaz ont réagi, et notre mouvement a joué un rôle clé pour mettre un point final à cette tentative. Aujourd’hui, renouvelons l’expérience et rappelons à nos gouvernements que ce sont les peuples, pas les profits, qui sont la vraie source du pouvoir.

Avec espoir et détermination,

Dalia, Nataliya, Alice, Mais, Emma, Danny et toute l’équipe d’Avaaz

POUR PLUS D'INFORMATIONS
Accord sur un traité de libre-échange transpacifique entre les États-Unis et 11 autres pays (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/10/05/partenariat-transpacifique-un-accord-entre-les-etats-unis-et-onze-pays_4782836_3234.html#rIlDGXZZZMVFvJTi.99

TPP, le plus vaste accord de libre-échange au monde (Arte info)
http://info.arte.tv/fr/tpp-le-plus-vaste-accord-de-libre-echange-au-monde#sthash.pmOSHn63.dpuf

Partenariat transpacifique. “Une bataille pour dessiner le futur du commerce mondial” (Courier International)
http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/partenariat-transpacifique-une-bataille-pour-dessiner-le-futur-du-commerce-mondial

Clinton critique le traité de libre-échange transpacifique qu'elle a (en partie) négocié (Le Tribune)
http://www.latribune.fr/economie/international/hillary-clinton-critique-le-traite-de-libre-echange-transpacifique-511753.html

Traité transpacifique: 100 000 dollars pour connaître son contenu! (Politis)
http://www.politis.fr/Traite-transpacifique-100-000,31449.html

Traité transpacifique: l’avenir de 40% de l’économie mondiale réglé en secret (le Journal International)
http://www.lejournalinternational.fr/Traite-transpacifique-l-avenir-de-40-de-l-economie-mondiale-regle-en-secret_a2991.html

Nouveaux obstacles pour le Traité trans-Pacifique (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/08/03/nouveaux-obstacles-pour-le-traite-trans-pacifique_4709815_3234.html