aix en provence

aix en provence
provence

sempreprovenco

blog destiné à mes amis ,concerne : la Provence,l'Occitan,la Corse, la langue d'Oc, etc !!!

dimanche 13 octobre 2013

ActionS de soutien à Yvan Colonna

ActionS de soutien à Yvan Colonna:

'via Blog this'Claude Larondelle
Il n'y a pas une journée ou je n'ai une pensée pour Yvan et ses proches...
Alors voici un message que j'adresse à ceux qui le critique et à ses juges...

Messieurs les juges,

Je ne juge jamais un ami, je ne juge pas Yvan Colonna, je l’accepte tel qu’il est.
Et lorsqu’une personne veut me parler de cet ami je lui parle de Socrate qui, dans la Grèce antique, avait une haute opinion de la sagesse.

Quelqu'un vient un jour trouver le grand philosophe et lui dit :

"Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami?
- Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes, j'aimerais te faire passer un test, celui des 3 passoires :
- Les 3 passoires?
Mais oui, reprit Socrate. Avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire. C'est ce que j'appelle le test des 3 passoires.
La première passoire est celle de la vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai?
- Non. J'en ai simplement entendu parler ...
- Très bien. Tu ne sais donc pas si c'est la vérité.
Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté. Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bon ?
- Ah non ! Au contraire.
- Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es même pas certain si elles sont vraies.
Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l'utilité. Est-il utile que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait ?
- Non. Pas vraiment.
Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ?"

Messieurs les juges à qui profite l'incarcération d'Yvan Colonna ?

J'ai bien mon idée et la personne concernée a les mains sales et ensanglantées; il est connu de tous et court toujours...

Liberta per Yvan Colonna.

mardi 24 septembre 2013

Corsica : les infâmes lois douanières (1818-1912)

Jean-Guy Talamoni Seconda Pagina
"A Corsica ùn hè micca un dipartimentu francese, hè una nazione vinta chì hà da rinasce" A Cispra, 1914
Cent' anni dopu, hè ghjunta l'ora. Oghje o mai...

samedi 14 septembre 2013

2013 09 11PLENIERE vote rapport langues en danger

U Ribombu Internaziunale
les députés du Parlement européen ont voté, à une majorité écrasante, le rapport de François Alfonsi sur les langues européennes menacées de disparition et la diversité linguistique au sein de l'Union européenne (UE).
645 voix "pour", 26 "contre" et 29 abstentions ..
parmi les 26 contre : 14 français dont Mélenchon, Jean Marie et Marine le Pen .. !!!
Ha .. Marine Le Pen si proche des Corses, n'hésitant pas à se servir du Diu vi salvi lors de son meeting à Aiacciu ..
le FN et le Front de gauche prouvent bien leur volonté de voir disparaitre les langues minoritaires !!
ùn vi ne scurdate ... !!

Langues menacées : Plébiscite pour François Alfonsi à Strasbourg

Langues menacées : Plébiscite pour François Alfonsi à Strasbourg:

'via Blog this'U Ribombu Internaziunale
les députés du Parlement européen ont voté, à une majorité écrasante, le rapport de François Alfonsi sur les langues européennes menacées de disparition et la diversité linguistique au sein de l'Union européenne (UE).
645 voix "pour", 26 "contre" et 29 abstentions ..
parmi les 26 contre : 14 français dont Mélenchon, Jean Marie et Marine le Pen .. !!!
Ha .. Marine Le Pen si proche des Corses, n'hésitant pas à se servir du Diu vi salvi lors de son meeting à Aiacciu ..
le FN et le Front de gauche prouvent bien leur volonté de voir disparaitre les langues minoritaires !!
ùn vi ne scurdate ... !!

vendredi 13 septembre 2013

Syrie : ingérence délibérée, prétexte douteux

Syrie : ingérence délibérée, prétexte douteux

Syrie : ingérence délibérée, prétexte douteux

Alors que certains journalistes, puis le gouvernement français, mettent en cause la loyauté nationale des Français mettant en doute les accusations formulées par les services de Renseignement français, le général Dominique Delawarde met les pieds dans le plat. Pour lui, les preuves indubitables produites par le pouvoir politique ne sont absolument pas crédibles d’un point de vue militaire.
 | PARIS (FRANCE)  
+

JPEG - 29.2 ko
Ancien chef du bureau Situation-Renseignement-Guerre électronique de l’état-major inter-armes de Planification opérationnelle en région parisienne, ayant servi près de deux années au Proche-Orient, dont 14 mois en qualité de chef du bureau renseignement de la Force Intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), ayant fait une bonne douzaine de séjours dans la région (Qatar, Émirats, Koweït), ayant enfin servi trois années aux États Unis en qualité d’officier de liaison auprès de l’Enseignement militaire supérieur US, je crois connaître mieux que le citoyen moyen, voire que certains experts autoproclamés, les problèmes du Proche et du Moyen-Orient. Je me suis toujours tenu informé sur ce qui s’y passait et, par conséquent sur le sujet qui nous préoccupe aujourd’hui : une éventuelle intervention militaire en Syrie.
Cet article a pour but de donner les raisons précises de mes doutes quant à l’opportunité d’une intervention en répondant à quelques questions simples. Il s’agit aussi de donner matière à réfléchir à ceux qui veulent vraiment étudier le problème sans se contenter des logorrhées verbales bien pensantes et des affirmations péremptoires des hommes politiques de tous bords.

Les preuves indubitables présentées par le Premier ministre aux députés sont-elles convaincantes et crédibles ?

Quelles que soient ces preuves, ma réponse est non.
Les preuves peuvent évidemment être indubitables puisque personne n’a d’éléments concrets pour les mettre en doute. Mais elles peuvent être fausses. Je n’ai pas la mémoire courte et me souviens du général états-unien Colin Powell présentant aux Nations Unies, avec un aplomb incroyable, ses « fausses preuves indubitables » établies par la CIA sur l’existence d’armes de destruction massive en Irak pour justifier l’intervention militaire qui a suivi. Je sais qu’en France, phare de l’humanité, on ne ment jamais, mais tout de même ...
Personnellement, j’ai la conviction intime que nous sommes en présence d’une nouvelle manipulation avec le massacre au gaz chimique de Damas et je vais tenter d’en convaincre le lecteur.

À qui profite ce « massacre » au gaz ?

Certainement pas à Bachar El-Assad qui n’aurait jamais pris le risque de franchir cette ligne rouge posée depuis longtemps par les États-uniens et les Franco-Britanniques. Il savait qu’une intervention occidentale suivrait toute utilisation de gaz et signifierait sa chute à courte échéance. Il savait que les Nations Unies étaient mandatées pour étudier l’utilisation des gaz en Syrie. Il possède un arsenal suffisant pour frapper ses adversaires sans faire appel au gaz. Aurait-il pris un tel risque, à un tel moment pour tuer seulement quelques centaines d’adversaires en banlieue de Damas, capitale du pays, à une relative proximité des délégations diplomatiques étrangères ? Cette affirmation absurde ne tient pas la route.
Ce « massacre », dont nul ne connaît l’ampleur réelle, profite donc aux deux autres parties en cause dans cette affaire.
D’abord aux opposants à Bachar El-Assad qui, si intervention il y a, ont toutes les chances de gagner rapidement leur combat et de prendre le pouvoir en Syrie.
Ensuite aux États-uniens et aux Franco-Britanniques qui souhaitent depuis longtemps affaiblir le Hezbollah libanais, mais surtout l’Iran (cible principale en raison du nucléaire), en supprimant leur allié de toujours : la Syrie de Bachar El-Assad.

Y a-t-il eu d’autres précédents dans ce genre de manipulation ?

La réponse est oui.
Il y a eu Timisoara (décembre 1989) où les médias du monde entier ont repris pendant près de six semaines la fausse information d’un « massacre » de 4 600 personnes pour aider à faire tomber Nicolae Ceaușescu. En fait les opposants avaient déterré quelques cadavres des cimetières de la ville, les avaient entourés de fils de fer barbelés et avaient tourné des images horribles visant à faire pleurer les téléspectateurs occidentaux. Ils ont ensuite, sur la foi de ces images manipulées, avancé le chiffre énorme de 4 632 victimes qui n’existaient pas , mais que personne n’a osé mettre en doute. Leur coup était joué et gagné puisqu’il a entraîné la chute de Ceaușescu.
Après coup les médias et les politiques occidentaux ont eu le bon goût de s’excuser pour leur erreur et ont avoué qu’ils avaient été manipulés... mais l’objectif était atteint.
Il y a eu deux autres manipulations de ce type en Bosnie et au Kosovo lorsque j’étais en fonction. Elles ont été réalisées avec succès et l’opinion et les médias n’en ont jamais connu les tenants et les aboutissants.

Comment une telle manipulation avec utilisation de gaz aurait elle pû être réalisée par l’opposition ?

C’est assez simple à réaliser…
L’opposition prend quelques familles entières (hommes, femmes, enfants, vieillards) soupçonnées d’être pro- Bachar et capturées lors des combats. Elle utilise du gaz prélevés sur les stocks de l’Armée arabe syrienne par du personnel déserteur. Elle gaze et filme les derniers instants horribles, puis, en appelle à l’ONU et aux États-unis. Le tour est joué. Pour faire bonne mesure, vous rajoutez quelques témoins de votre camp pour raconter l’horreur, vous avancez le chiffre de 1 700 morts, chiffre invérifiable (comme celui de Timisoara) et vous envoyez les images les plus horribles.
La manipulation est servie...
Le renseignement français prétend que les rebelles n’ont pas les savoir-faire pour mettre en œuvre les gaz. C’est oublier un peu vite que les rebelles sont soutenus et conseillés par des services spéciaux étrangers qui, eux, ont toutes les connaissances nécessaires.

Pourquoi les Allemands, les Canadiens et même les député britanniques doutent-ils du bien-fondé de l’intervention militaire ?

Ces trois pays se doutent bien qu’il y a très probablement une manipulation. Ils ont eux aussi des services de renseignement et un minimum de bon sens. Ils ne veulent pas engager la vie de leurs soldats sur des preuves qui pourraient bien s’avérer « bidon » et analysent les conséquences d’une telle intervention. Ils préfèrent s’occuper du rétablissement de leur économie en crise et de la sécurité à l’intérieur de leurs frontières avant d’aller jouer, à crédit comme le fait la France, les justiciers dans le reste du monde.
Par ailleurs, il ne peut échapper à personne que les gaz sont volatils et que l’utilisation de gaz dans une zone urbanisée comme Damas très majoritairement et densément peuplée par les partisans de Bachar El-Assad pourrait se retourner contre ses auteurs au moindre coup de vent...
Cette utilisation de gaz dans la ville de Damas n’est tout simplement pas crédible. Il est vrai que « plus c’est énorme, plus ça passe », mais là, la ficelle est un peu grosse...

Quelles conséquences régionales et internationales en cas d’intervention militaire ?

Pour la Syrie même, une seule certitude. La chute de Bachar El-Assad, chef d’état laïque, entraînera la débâcle et l’exil pour les populations chrétiennes et alaouites dont la majorité l’aura soutenu pendant de très nombreuses années, voire pour de nombreux sunnites... donc, de nouveaux massacres et de nouvelles masses de réfugiés... Est-ce le but recherché ?
Pour les Israéliens, une Égypte et une Syrie affaiblies, divisées et dont les économies auront été ramenées 50 ans en arrière, ne représentent plus une menace sérieuse pour très longtemps. Une intervention états-unienne et franco-britannique n’est pas une mauvaise affaire pour eux, au point de se demander si nous ne « travaillons » pas un peu à leur profit...
L’Iran étant la prochaine cible, connue de tous, il est probable que le prix du pétrole explosera assez vite à la suite de l’intervention, entraînant de nouvelles difficultés pour nos économies déjà fragiles.
L’intervention aura un coût pour un pays déjà surendetté comme le nôtre. Ce coût sera évidemment supporté directement ou indirectement par le contribuable. À moins que le gouvernement ne réalise l’opération à budget de Défense constant ce qui conduira à échelonner les dépenses d’équipement et à retarder, une fois de plus, la modernisation de nos forces.

Une telle participation française à une intervention relève-t-elle de l’ingérence humanitaire et/où du respect des conventions de Genève ?

Si tel était le cas, pourquoi la France n’a-t-elle pas proposé d’intervenir militairement lors du massacre de Gaza en Janvier 2009 (1 300 morts, bien réels ceux là, dont 900 civils et 300 enfants) ? L’armée israélienne avait alors utilisé des bombes au phosphore interdites par les conventions de Genève...
Y aurait-il deux poids deux mesures ? Des massacres autorisés ou tolérés et des massacres interdits ?

Autres éléments troublants, en vrac

Le 6 mai dernier, Carla del Ponte, ancienne procureur de la Cour pénale internationale, membre de la commission indépendante mandatée par l’ONU pour enquêter sur l’utilisation de gaz en Syrie déclarait que les rebelles (et non les forces du régime) ont utilisé du gaz sarin.
Toute vérité n’étant pas bonne à dire dans un monde onusien largement financé par les USA, la commission indépendante (peut être moins qu’on ne le croit) déclarera dès le lendemain que les preuves sont insuffisantes pour accuser formellement la rébellion d’utilisation de gaz...
Par ailleurs la mission d’observateurs de la Ligue arabe envoyée au début du conflit a publié un rapport très équilibré sur les violences en Syrie dès janvier 2012. J’ai noté dans ce rapport :
« 28 – La mission a noté l’émission de faux rapports émanant de plusieurs parties faisant état de plusieurs attentats à la bombe et de violence dans certaines régions. Lorsque les observateurs se sont dirigés vers ces zones pour enquêter, les données recueillies montrent que ces rapports ne sont pas crédibles.
29 – La mission a noté également, se basant sur les documents et les rapports émanant des équipes sur le terrain, qu’il y a des exagérations médiatiques sur la nature et l’ampleur des accidents et des personnes tuées ou blessées à la suite des événements et des manifestations qui ont eu lieu dans certaines villes.
 » [1]
Cet excellent rapport établi par une commission majoritairement sunnite (donc plutôt anti-Bachar) n’était sans doute pas suffisamment anti-Bachar pour être évoqué par les médias occidentaux. Il mérite pourtant une lecture attentive. À ceux qui souhaitent s’informer au delà du prêt-à-penser politique français, il suffit de le lire.
En conclusion, vous aurez compris que je ne crois pas un instant que les « preuves indubitables » françaises, quelles qu’elles soient, puissent justifier, à ce jour, une intervention militaire de quelque niveau que ce soit. Je sais évidemment qu’une grande partie des forces rebelles est composée de mercenaires financés par le Qatar et l’Arabie Saoudite (sunnites wahhabites) dans leur croisade contre les alaouites et les chiites. Cette force rebelle, soutenue par les États-uniens et les Franco-Britanniques, n’est donc pas vraiment celle d’une « Armée syrienne libre ».
Les Nations Unies rendront leur rapport dans quelques semaines tout au plus. Sera-t-il impartial ? Je l’espère. Mais je sais que les financements US sont vitaux pour l’ONU et qu’il lui est parfois difficile d’être vraiment indépendante.
Je voudrais terminer en disant que je ne suis pas un partisan de Bachar El-Assad, loin s’en faut. Mais il est très probablement moins pire que celui qui pourrait prendre sa suite. La justification et les conséquences de nos actes doivent donc être examinées beaucoup plus sérieusement qu’elles ne le sont aujourd’hui.
Je constate enfin que la « communauté internationale », terme utilisée indûment par nos hommes politiques et repris par nos journalistes à longueur de journée, ne semble compter aujourd’hui que trois pays : les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France qui représentent à eux trois moins de 8 % de la population mondiale.
Les positions de la Chine, de l’Inde, de la Russie, du Brésil, du Japon, de l’Allemagne sont presque totalement occultées des débats internationaux, y compris sur la Syrie, alors qu’ils constituent près de 60 % de la population mondiale. Font-ils partie ou non de la communauté internationale ? Il y a, là aussi, matière à réflexion...

mercredi 11 septembre 2013

Histoire à l'école : le Grand Effacement s'accélère ! - Boulevard Voltaire

Histoire à l'école : le Grand Effacement s'accélère ! - Boulevard Voltaire:

'via Blog this'Bernard Vernet Sulymaposted toLanguedoc Gothie
venir.
http://www.bvoltaire.fr/joriskarl/histoire-a-lecole-le-grand-effacement-saccelere,34799
POUR NE PAS OUBLIER NOTRE HISTOIRE ET LA TRANSMETTRE :
(« Les peuples qui n’ont pas d’histoire n’ont pas d’avenir. En revanche, ceux qui savent conserver leurs traditions, tout en prenant dans le modernisme des éléments positifs, ceux qui savent garder la conscience de ce qu’ils sont, de ce qu’ont faits leurs pères, ceux-là ont de l’avenir. »)
https://www.facebook.com/pages/Gothie-Languedoc/188262021201001
https://www.facebook.com/groups/150909794939241/
https://www.facebook.com/ArTkeleto
http://www.google.fr/search?q=occitanie+gothie&hl=fr&rlz=1T4GGNI_frFR499FR499&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=A0EwUpr8Gqur0AXSq4CoAw&ved=0CDcQsAQ&biw=1600&bih=773

http://occitanie-sixiemegothie.wifeo.com/

Version en bosniaque
http://sepulveda940sb.blogspot.be/
http://sepulveda940bosna.blogspot.be/2013/07/pravi-istorija-goti-istinita-prica-o.html
version en anglais
http://sepulveda940en.blogspot.fr/2013/06/the-real-history-of-goths-peoples-of.html
version en catalan
http://sepulveda940ca.blogspot.be/
version en espagnol
http://sepulveda940es.blogspot.be/
Unlike · · · 7 hours ago · 

samedi 31 août 2013

La plume occitane: Le temps des cerises (chap.V)

La plume occitane: Le temps des cerises (chap.V): V             O utre son aspect touristique indéniable, le Gouffre de Padirac est un gardien de l’équilibre de la biodiversité. Après l...

samedi 3 août 2013

Ajaccio : Un chien attaché et traîné par une moto

Ajaccio : Un chien attaché et traîné par une moto
aidez-nous à retrouver le #connard qui a fait ça ! #corse #corsica #Ajaccio

lundi 10 juin 2013

lundi 27 mai 2013

libertat per sempre ! • Il y a quelques jours, je regardais un...

libertat per sempre ! • Il y a quelques jours, je regardais un...
Il y a quelques jours, je regardais un documentaire dans lequel était interviewé un jeune homme qui participait à la fameuse "marche des beurs" en 1983. Un de mes fils, qui a 18 ans, me fit remarquer que ce jeune homme s'exprimait extrêmement bien, clairement et connaissait parfaitement son sujet. Je lui répondis que dans ces années là, les jeunes des quartiers étaient politiquement "conscientisés", qu'ils étaient capables de s'organiser au delà d'émeutes tiers-mondistes, et qu'ils pensaient en conjuguant tous les verbes avec "nous". Et pour moi, voilà le terrible changement auquel nos sociétés, principalement urbaines, doivent faire face : l'ultra-individualisme...

Et le 11 septembre 2001 a scellé le côté irréversible de ce changement, car le premier support culturel de notre pays qu'est la télévision a complètement basculé dans un flot d'informations tragiques et effrayantes, de publicités rassurantes et de téléréalité absurde. L'information se délecte de faits divers violents qui étaient cantonnés aux colonnes de la sixième page du journal local il y a 30 ans. Et tous les Français se disent," mon Dieu, que ce pays est devenu violent !". Violent ? Des aînés me racontaient l'autre jour comment ils se battaient dans les années 60, à 400 gars contre 400 bougres, ou à l'époque des "blousons noirs", comment le public s'affrontait à coup de chaises et de barres de fer pendant un concert de... Johnny ! Cela renvoie le grand méchant "gangster rap" français, si souvent décrié, dans la catégorie "musique pour enfants", si ça se passait aujourd'hui, ces "bastons" feraient la une du JT de 20 heures, et pour peu que les protagonistes soient des "caïds de cité - noirs - arabo - musulmans - armés jusqu'aux dents", on en aurait pour 6 mois...

Effectivement, les gamins des quartiers n'ont majoritairement plus aucune conscience sociale, ni politique. Ils veulent ressembler à "monsieur tout le monde", mais version riche. Car les formidables émissions télé qu'ils affectionnent leur rabâchent que l'apparence est primordiale, la forme l'emporte sur le fond. Du coup, ils veulent la femme avec la parfaite plastique, l'appart, la grosse voiture, les vêtements chers, et si possible: la rolex... Et si certains d'entre eux sont délinquants pour pouvoir accéder à leur idéal, ce ne sont pas des "robin des bois", ce sont des délinquants ultra-libéraux.

Ah... pour s'intégrer, ils se sont bien intégrés! Puis, lorsqu'ils s'aperçoivent que le modèle libéral ne fonctionne pas pour tous, ils partent en quête d'un idéal des origines, qu'ils ne connaissent pas pour la plupart, et le trouvent dans la voie des interprétations extrêmes car c'est la seule qui les valorise à leurs yeux, c'est la désintégration.

Dans tous ces changements de cap, les maître-mots sont "s'en sortir". Seul. Les réseaux sociaux sont là pour l'attester, tout comme les forums, les commentaires correspondent souvent à un gonflement de l'égo. Un quotidien coincé entre clics, buzz, tweets, et vues...

D'un autre côté, chez certaines personnes qui vivent un rêve gauchiste en habitant dans le 19ème à Paris ou au Panier à Marseille, qui vont aux "sardinades" comme les prolos, et qui nous distillent à nous les gens du Hip-Hop, des leçons de comportement à longueur de temps, on ne fait aucun effort pour cerner cette jeunesse. Puis vient la tarte, bien lourde, un dimanche, en rentrant chez soi, et on se fait voler son portable dans la foulée, les dangers du 19ème n'est-ce pas ? Ils étaient de gauche... jusqu'à l'agression.

Pour finir, dans cette France "profonde" ou on se jalouse, ou on vole la veste du petit camarade de son fils sur le portant de l'école maternelle tout en pestant contre les immigrés, ou on se délecte de voir des "stars" déchues de la télévision s'exploser dans une piscine en sautant de quinze mètres, on est convaincu que le pays sombre dans la violence. Oui, toute cette violence exhibée dans les médias est un formidable outil promotionnel, elle engendre la peur et la peur engendre la division, le désir de sur-consommation et la désignation de "l'autre" comme coupable d'une hypothétique situation critique. On s'isole, on essaie de "faire son trou" et les nouvelles valeurs télé-réalité-esques nous disent qu'on peut tricher, dénoncer, critiquer, faire des sale coups : c'est cool ! C'est le jeu ! Chacun sa mère comme on disait quand on était minots ! En bout de chaîne, les hommes et femmes politiques se sont adaptés à ce système, ils "squattent" les antennes radio, télé à tel point qu'on a le sentiment que c'est cela leur boulot finalement. Non, leur boulot c'est d'exécuter les tâches qu'ils ont promis d'accomplir quand ils ont été élus, à moins qu'ils ne travaillent depuis un bureau à BFM, i>Télé ou RTL... Auto-promo permanente... Il faut savoir se placer.

Dans tout ce chaos, je ne sais même pas ou me situer, je ne dis pas que je suis meilleur, je tombe certainement dans un de ces cas de figure parfois. Mais j'essaie de lutter contre, de penser au pluriel, éduquer mes enfants correctement, exprimer mon amour aux miens quotidiennement et faire des choses qui me semblent bien autour de moi constitue un premier pas. J'espère en tout cas, que notre beau pays dans les espoirs, les luttes et les épreuves qui l'attendent, conjuguera son futur avec "nous"...

Akhenaton du groupe IAM


Photo Karim de la Plaine
http://www.facebook.com/karim2laplaine

vendredi 10 mai 2013

libertat per sempre ! • “sur ma porte ! #respectsiesta la sieste c’est...

libertat per sempre ! • “sur ma porte ! #respectsiesta la sieste c’est...

libertat per sempre ! • allez ,zou ,profitez bien de votre Week-end ,mes...

libertat per sempre ! • allez ,zou ,profitez bien de votre Week-end ,mes...

MAC ARTEUM » Musée d'art contemporain à Chateauneuf le Rouge

MAC ARTEUM » Musée d'art contemporain à Chateauneuf le Rouge

  
 
FRAC – Fonds régional d’art contemporain Provence-Alpes-Côte d’Azur
 
 
Ulysses : un itinéraire d’art contemporain
 

Dans le cadre du projet Ulysses conçu par le FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, veuillez trouver en pièces jointes les annonces pour les expositions au MAC Arteum de Châteauneuf-le-Rouge :

 

·         Le chez soi et l’ailleurs. L’autre coté du rêve du 16 mai au 27 juillet 2013

·         Le Cabanon Vertical du 16 mai au 27 octobre 2013

 

Le vernissage des expositions aura lieu le mercredi 15 mai 2013 à 18h.

 

 
 
MAC Arteum
Le Château RN7, 13 790 Châteauneuf-le-Rouge | 04 42 58 61 53| www.mac-arteum.net | contact : mac.arteum@wanadoo.fr |
 
Fonds régional d’art contemporain Provence-Alpes-Côte d’Azur
04 91 91 27 55 | coordination du projet : Karina Bianchi | karina.bianchi@fracpaca.org | assistée de Hoelle Le Bahers | hoelle.lebahers@fracpaca.org
 
  

paroles de chansons corses

paroles de chansons corses

paroles de chansons corses

paroles de chansons corses

Monsieur le Commissaire, je vous fais une lettre... - Au pignon du jour

Monsieur le Commissaire, je vous fais une lettre... - Au pignon du jour

jeudi 2 mai 2013

oustric ,peintures du site !

libertat per sempre ! • liste des additifs alimentaire dangereux !

libertat per sempre ! • liste des additifs alimentaire dangereux !
la liste des additifs alimentaires dangereux : 

Après l'Aspartame et le Glutamate, voici les additifs alimentaires !

En effet, comme pour les OGM, (voir infos des mois de mai 2008 et juin 2008), vous allez voir se ce cachent les étiquettes.
Sur certains emballages, les noms des additifs sont notés et NON les E..., tout ceci pour ne pas que le consommateur s'alarme ! Donc faire très attention, "l'absence de E..." notifié sur l'emballage de vos produits, ne veut pas dire : "ABSENCE D'ADDITIF !"

La liste rouge = additifs à éviter
La liste orange = additifs dont les rapports scientifiques sont contradictoires
La liste verte = additifs considérés comme inoffensif à ce jour pour notre santé

Vous aurez droit aux diverses listes (rouge, verte et orange) lors des infos suivantes, mais pour l'heure, place à la première partie de la liste rouge.
TOUS ces additifs alimentaires sont à éviter grandement. Si il y a ++, il faut formellement le proscrire de votre alimentation.

E102: Tartrazine. Colorant synthétique jaune. ++
Risques: hyperactivité, asthme, urticaire, rhinites, troubles de la vue, insomnies, pourrait être cancérigène avec effets mutagènes et tératrogènes, résistance microbienne aux antibiotiques.
Est utilisé dans de nombreux aliments (boissons, merguez, charcuteries, bonbons, gâteaux, médicaments...)
Interdit en Autriche, Finlande, Norvège et en Suisse.

E104: Jaune de Quinoléine. Colorant de synthèse. ++
Risques: hyperactivité, asthme, eczéma, insomnie, risques d'allergies, et est soupçonner d'être cancérigène.
Interdit aux USA et en Australie.

E107: Jaune 2 G ou Sunset Yellow FCF. Colorant synthétique.
Risques: hyperactivité, asthme, eczéma, insomnies.
Normalement interdit en France...

E110: Jaune Orange "S" ou Sunset Yellow FCF. Colorant jaune azoique.
Risques: hyperactivité, asthme, urticaire, maux d'estomac, insomnie, vomissements et pourrait être cancérigène, risques importants pour les personnes allergiques à l'aspirine, provoque des tumeurs des glandes surrénales et des reins (chez le rat).
Est utilisé dans les glaces, pâtisseries, ainsi que dasn certains médicaments, comme le paracétamol...
Interdit aux USA et dans certains autres pays, sauf....

E120: Cochenille, acide carminique. Colorant rouge. +++
Risques: hyperactivité, asthme, eczéma, insomnies, pourrait être cancérigène et mutagène
Fabriqué à partir d'insectes écrasés ou chimiquement.
On le trouve notamment dans les boissons sucrées, les yaourts, les chewing-gums...
A PROSCRIRE POUR LES ENFANTS +++++++++++++++++++++++++++++++

E122: Azorubine, Carmoisine. Colorant rouge azoïque et synthétique. ++
Risques: hyperactivité, réactions cutanées, allergies, rhinites, asthme, insomnies, oedème, pourrait être cancérigène.
Surtout utilisé dans les aliments sucrés.
Interdit au Japon, en Norvége et aux USA.

E123: Amarante. Colorant azoïque rouge. Produit chimique dangereux. +++
Risques: hyperactivité, asthme, urticaire, insomnies, cancérigène avec effets tératrogènes et mutagènes.
Se trouve dans les vins, spiritueux et oeuf de poisson.
Interdit dans de nombreux pays dont la France (le caviar peut en contenir)

E124: Ponceau 4R. Colorant azoïque rouge. Produit chimique très dangereux. +++
Risques: hyperactivité, asthme, urticaire, insomnies, serait cancérigène.
Utilisé dans certains ketchup et fruits confits, bonbons, yaourts, boissons, chewing-gum, ...
Interdit aux USA, Novége et Finlande

E127: Erthrosine. Colorant rouge synthétique.
Risques: hyperactivité, asthme, urticaire, insomnies, problème de thyroïde, risque de cancer.
Présent dans les cerises confites, bonbons, fruits au sirop en contiennent souvent.

E128: Rouge 2G. Colorant rouge synthétique.
Risques: hyperactivité, asthme, urticaire, insomnies et allergies, serait cancérigène.
Utilisé dans certaines saucisses et dans certains steaks hachés.

E129: Rouge allura AC. Colorant synthétique.
Risques: allergies diverses, hyperactivité, pourrait être cancérigène.
Utilisé dans les pâtisseries et confiseries.
Interdit au Danemark, en Allemagne, en Belgique, en Autriche, en Norvège.

E131: Bleu patenté V. Colorant bleu synthétique.
Risques: hyperactivité, asthme, réactions cutanées, nausées, problème de tensin artérielle, tremblements et insomnies, risque de cancer.
Utilisé dans de nombreux aliments.
Interdit aux USA, en Australie et en Norvège

E132: Indigotine ou Carmin d'Indigo. Colorant bleu synthétique. ++
Risques: hyperactivité, nausées, hypertension, réactions cutanées, problèmes respiratoires, allergies, serait cancérigène et mutagène.
Parfois utilisé dans les cosmétiques

E133: Bleu brillant. Colorant bleu synthétique. ++
Risques: hyperactivité, asthme, urticaire, insomnies, cancérigène
Présent dans les boissons et confiseries.

E142: Vert brillant BS ou Vert Lissamine. Colorant vert synthétique.
Risques: hyperactivité, asthme, réactions cutanées, insomnies, pourrait être cancérigène.
Présent dans de noimbreux alments.
Interdit au Canada, au Japon, aux USA et en Norvège.

E151: Noir brillant BN ou Noir PN. Colorant d'origine chimique ayant provoqués des kystes intestinaux chez les porcs. +++
Risques: hyperactivité et pourrait être cancérigène.
Utilisé dans de nombreux aliments.
Interdit en Finlande, au Canada, aux USA, au Japon et en Norvège.

E154: Brun FK. Colorant azïque brun.
Risques: hyperactivité, asthme, rhinites, urticaire, insomnies, kystes, dégénérescence et serait cancérigène.
Utilisé surtout dans les harengs fumés des pays nordiques.
Interdit aux USA.

E155: Brun HT. Colorant azoïque brun. ++
Risques: hyperactivité, asthme, urticaire, insomnies, problèmes rénaux, considéré comme cancérigène.
Utilisé dans de nombreux aliments (gâteau au chocolat par exemple).

E161g: Canthaxanthine. Colorant jaune orange, dérivé de champignons, d'origine animale ou produit chimiquement. +++
Risques: toxique pour le foie, pourrait déposer des cristaux dans l rétine ce qui serait irréversible.
Utilisé pour les saucisses de Strasbourg.
Interdit en Suisse

E173: Aluminium. Aluminium en poudre utilisé comme colorant gris. ++++++++
Risques: neurotoxique (Alzheimer), risques rénaux.
Utilisé comme colorant de surface dans certains produits, gâteaux, bonbons.
Interdit en Australie.


E174: Argent. Colorant minéral argenté difficilement éliminé par l'organisme. +++++
Risques: d'empoisonnement et de coloration de la peau.
Utilisé en coloration de sur=face pour certains produits gâteaux et bonbons.
Interdit en Australie.

E175: Or. Colorant minéral doré. ++++
Risques: perturbation de la composition du sang.
Utilisé pour colorer les boyaux de certaines charcuteries, gâteaux et bonbons.

E180: Pigment rubis. Colorant rouge azoïque chimique.
Risques: hyperactivité, asthme, réactions cutanées, insomnies, pourrait être cancérigène.
Entre dans la composition des croûtes de fromage.
Interdit en Australie et autres pays.

E200: Acide sorbique. Conservateur d'origine naturelle ou chimique. +++++++
Risques: perturbe le système enzymatique.
Utilisé dans de nombreux aliments.

E201: Sorbate de sodium. Conservateur chimique. ++
Risques: asthme, urticaire, rhinites, troubles digestifs, provoque des malformations congénitales, effets mutagènes.
Utilisé largement dans de nombreux produits.

E202: Sorbate de potassium. Conservateur chimique
Risques: voir E201
Utilisé dans de nombreux aliments comme les yaourts aux fruits, sauces, boissons.

E203: Sorbate de calcium. Conservateur chimique.
Risques: voir E201
Mêmes utilisations que E202

E210: Acide benzoïque. Conservateur chimique bien plus toxique que les sources naturelles contenues dans certains végétaux. Additif dérivé du benzène. ++++++++++++++++++++++++++
Risques: hyperactivité, asthme, irritations des yeux, urticaire, troubles digestifs, problème de croissance, insomnies, troubles du comportement, de plus le benzène affecte le sang et a des liens avec la leucémie chez l'animal comme chez l'homme, serait entre "autre" cancérigène... serait "seulement" ! des recherches ont été demandées pour savoir si cet additif a des effets secondaires néfastes sur les organes reproducteurs et les embryons !!!!!!!!
Présent dans les boissons sucrées et confitures

E211: Benzoate de sodium. Conservateur chimique dérivé du E210. +++++++++++++
Risques: idem que E210
Utilisation: idem que E210

E212: Benzoate de potassium.
Risques et utilisation idem que E210

E213: Benzoate de calcium. +++++++
Idem que E210

E214: P-Hydroxybenzoate d' éthyle - Parabènes. Conservateur chimique dérivé du E210. +++++++
Risques: hyperactivité, asthme, allergies, urticaire, insomnies, effets anesthésiants et vasodilatateurs, crampes.
Uilisations: les parabènes sont largement utilisés dans les produits cosmétiques, les viandes, les gelées utilisées en charcuterie, les bonbons !!!

E215: Dérivé sodique de l'ester Ethilyque de l'acide P-HY-Droxybenzoique. Voir E214 +++++

E216, E217, E218, E219: IDEM. Voir E214

E220: Anhydride sulfureux ou Dioxyde de Soufre. Conservateur chimique.
Risques: allergies, troubles digestifs, irritations des bronches, contrarie la fixation des vitamines B, nausées, asthme, associé avec E200 à E203 donne des composés mutagènes.
On le trouve dans les viandes, les gelées utilisées en charcuterie, les bonbons.

E221: Sulfite de sodium. Conservateur chimique dérivé de l'acide sulfureux. Voir E220. ++++++
Risques: toxique à des doses vite atteintes, provoque troubles digestifs, maux de tête, hypotension, détruit les vitamines du groupe B, risque allergique, parfois mortelle. Mêmes risques qu'avec les E200 à E203.

E222, E223, E224, E225, E226, E227, E228: voir E220. +++++++++

E230: Diphényle ou Biphényle. Conservateur de synthèse dérivé de goudrons de houille. ++++++
Risques: allergies, nausées et vomissements, irritation des yeux.
Utilisé comme traitement de surface des agrumes. IL NE FAUT PAS CONSOMMER la peau des agrumes traités. Il est préférable de se laver les mains avant de consommer la chair des agrumes. Ne part pas au lavage.
Interdit en Australie et en France (bravo!!!!!!!!!!!!!!!)

E231: Orthophénylphénol Conservateur. ++++
Risques: provoque cancer et problèmes rénaux sur les animaux de laboratoire !!!!!!!!!!!!!! Voir E230.
Interdit en Australie et aux USA. Interdit en France ??????????????

E232 et E233 Voir E230 ++++

E235: Natamycine. Conservateur.
Risques: nausées, vomissements, anorexie, réaqctions cutanées et diarrhées.
Utilisé comme antibiotique en médecine, pour traiter certains fromages, saucisses et saucissons

E236: Acide formique. Conservateur chimique.++++++++++++++
Risques: serait cancérigène et toxique pour les reins, dangereux.
Utilisé dans le fromage "Provolone".
"Serait" interdit en France !!!!

E237: Formate de sodium. Sel de sodium de l'acide formique. Voir E236. +++

E238: Formiate de calcium. Voir E236. +++
"Serait" interdit en Angleterre

E239: Hexaméthylènetètramine. Conservateur de synthèse dérivé d'amoniaque et de formaldéhyde. +++
Risques: urticaire, troubles gastriques, problèmes urinaires, pourrait être cancérigène, a provoqué des mutations génétiques sur des animaux de laboratoire
Utilisé dans les fromages et le caviar, en cosmétique, utilisé également comme médicament pour désinfecté.

E240: Acide borique. Conservatuer chimique. ++++++
Risques: asthme, destruction des globules rouges, cancer
Utilisé principalement dans le caviar
Serait interdit en France !

E241: Tétraborate de sodium. Voir E240

E242: Dicarbonate de diméthyle. Conservateur chimique. +++++++++++++++++++++++++++++++
Utilisé dans de nombreuses boissons (vins, alcools, boissons sucrées, ...)
Libère du méthanol en se décomposant.
Additif très dangereux+++++++++

E249: Nitrite de potassium. Conservateur chimique. ++++++++++++++++++++++++
Risques: essouflements, vertiges, maux de tête, chez les nourrisons les nitrites peuvent provoquer la mort par asphyxie car ils empêche les globules rouges de transporter l'oxygène, cancérigène.
Très répandu dans les charcuteries, les salaisons, le foie gras et le bacon traité, MÊME DANS LES PRODUITS DE CE GROUPE CERTIFIES BIOLOGIQUES!!!!!!!! "super" !

E250: Nitrite de sodium. Conservateur chimique/minéral, serait combiné avec du chlorure e sodium, se tranformant donc dans l'estomac en nitrosamine. +++++++++++++++++
Risques: hyperactivité, asthme, insomnies, nausées, vertiges, baisse de tension, cancer.
Utilisé seulement pour viandes et charcuteries ...........................AB donc bio ! NON VOUS NE RÊVEZ PAS !!!!! Bon appétit !

E251: Nitrate de sodium. Conservateur chimique dangereux. +++++++++
Risques: idem que E250.
Utilisé dans les charcuteries, viandes, fromages et poissons.

E252: Nitrate de potassium. Conservateur chimique, pouvant être dérivé de carcasses d'animaux ou de déchets de végétaux. +++
Risques: hyperactivité, cancer.
Utilisé dans les viandes, les charcuteries, les fromages, les poissons, aussi dans les poudres des balles pour armes à feu et les explosifs.

E264: Acétate d'ammonium. Acidifiant.
Risques: provoque nausées, vomissements
Interdit en France

E284: Acide borique. Conservateur synthétique.+++
Risques: diarrhées, lésions ds organes internes, problèmes menstruels, anorexie, perte de cheveux et empoissonement en trop grande quantité, donc toxique.
Utilisé dans le caviar et certains bains de bouche..........

E285: Tetraborate de sodium. Conservateur synthétique. +++
Voir E284

E310: Gallate de prophyle. Antioxydant de synthèse. +++++
Risques: hyperactivité, asthme, urticaire, insomnies, troubles digestifs, infertilité, infection du foie et des reins, lymphomes, cancet et diverses réactions allergiques, problèmes de production de globules rouges et modifications morphologiques (chez le rat).
Viviement déconseillé chez les femmes enceintes et aux jeunes enfants +++++++++

E311: Gallate d'octyle. Antioxydant de synthèse. +++
Risques: hyperactivité, asthme, urticaire, insomnie, troubles digestifs, allergies diverses, problème d'hemoglobine.
Utilisé largement dans de très nombreux aliments industriels tels que les amuse-gueules, soupe en sachet, certains laits en poudre, pomme de terre en flocons, chewing-gum. Souvent utilisé dans les arômes.
Vivement déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitant et les jeunes enfants !

E312: Gallate de dodécyle, Ester N-Dodécylique. Voir E311.

E320: Buthylhydroxytoluène. Antioxydant de synthèse. ++++
Risques: hyperactivité, asthme, urticaire, insomnies, augmentation du cholestérol, troubles du métabolisme du foie, engourdissements, cancer.
Largement utilisé avec les arômes alimentaires.
Interdit au Japon.

E321: Buthylhydroxytoluène. Antioxydant de synthèse.++++
Risques: réactions cutanées, troubles des systèmes reproductifs et sanguins, cancer.
Utilisé dans de nombreux aliments comme les purées en sachets.

E380: Citrate de tri ammonium. Acidifiant et émulsifiant de synthèse.
Risques: troubles digestifs, troubles des fonctions hépatiques et rénales.
Utilisé dans les fromages à tartiner.

E385: Ethylène-diamine-tétra-acétate de calcium disodium ou EDTA. Antioxydant et séquestrant de synthèse.+++++++++++++++
Risques: mauvaise absorption des minéraux, vomissements, diarrhées, crampes abdominales ou musculaires, troubles de la coagulation du sang, passage de sang dans les urines, a causé des dommages du métabolisme cellulaire endommageant les chromosomes sur des animaux de laboratoire.
A la propriété d'enrober les molécules métalliques ppour empêcher leur réactivité. Substances dangereuse pour les jeunes enfants.
Utilisé largement dans les conserves, les aliments surgelés,le sauces .... En médecine cet additif est utilisé pour traiter le empoissonnements aux métaux lourds et il est utilisé dans certaines pourdres à laver.
Interdit en Austalie

Sources:
"Additifs alimentaires, ce que cachent les étiquettes" - Hélène Barbier Du Vimont - Edts Trédaniel poche
"Additifs alimentaires, le guide indispensable pour ne plus vous empoisonner" - Corinne Gouget - Edts Chariot d'Or