aix en provence

aix en provence
provence

sempreprovenco

blog destiné à mes amis ,concerne : la Provence,l'Occitan,la Corse, la langue d'Oc, etc !!!

dimanche 13 décembre 2015

Avaaz - Victory! The end of fossil fuels has begun...

Avaaz - Victory! The end of fossil fuels has begun...

Chers et chères membres de l’incroyable communauté Avaaz,

Les dirigeants du monde entier réunis lors du Sommet de l’ONU sur le climat viennent tout juste d’établir l’objectif historique qui peut sauver tout ce que nous aimons! Voilà pourquoi nous avons marché, passé des appels, collecté des fonds, envoyé des messages, et tant espéré: un tournant décisif et exceptionnel, dans l’histoire de l’humanité.

Climate March
Ils appellent cela “zéro émission nette” d’origine humaine. Il s’agit d’atteindre un équilibre entre ce que nous émettons dans l’atmosphère et ce qui est absorbé. Quand se calmera l’agitation de ces dernières heures et que l’Accord de Paris sera entre les mains des législateurs, les énergies renouvelables apparaîtront comme la manière la plus économique et la plus efficace - en un mot, la meilleure - de tenir leur promesse. Cet accord est le tremplin qui pourra nous permettre de toucher notre rêve: un avenir sûr pour les générations à venir!

Face aux crises les plus profondes, l’humanité a su faire émerger les plus belles idées. La Seconde Guerre mondiale a donné naissance à la Déclaration universelle des droits de l’Homme, témoignage de ce que nous sommes capables d’atteindre lorsque nous agissons tous ensemble. La chute de l’apartheid quant à elle a conduit l’Afrique du Sud à la Constitution la plus visionnaire et progressiste au monde.

C'est grâce aux mouvements citoyens qui portent ces visions d’un autre avenir que de telles avancées peuvent devenir réalité. Ce qui se passe aujourd’hui ne fait pas exception à la règle:

Cliquez ici pour lire l’histoire de notre campagne sur le climat et fêter cet instant avec nous.

Au cours des dernières semaines, notre mouvement a joué un rôle extraordinaire pour aider à adopter cet accord historique. Après avoir battu tous les records de participation à une Marche pour le Climat, manifestant par centaines de milliers dans le monde entier, nous avons littéralement fait entendre nos voix au Sommet, en diffusant un choeur de messages personnels des membres d’Avaaz aux délégués dès leur entrée dans le centre de conférences. L’équipe d’Avaaz a ensuite remis notre pétition directement au Secrétaire général de l’ONU, lançant ainsi une incroyable série de campagnes.

"En 2014, le Secrétaire général de l’ONU a réuni un Sommet sur le climat. Des centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues de New York. C’est le moment où nous avons compris que le pouvoir citoyen était de notre côté."
- Christiana Figueres, Secrétaire exécutive des négociations de l’ONU sur le climat, commentant nos Marches lors de son discours de clôture du Sommet hier.

De la première à la dernière minute, nous avons réagi à chaque fois que des pays bloquaient les négociations et encouragé ceux qui au contraire avançaient. Notre mouvement a exhorté les dirigeants à faire plus d’efforts en menant 45 actions différentes en 14 jours à peine. Et nous avons eu un impact incroyable:

La Marche pour le climat
Après que l’Inde se soit prononcée contre 100% d’énergies renouvelables, des membres d’Avaaz ont tourné des vidéos de Chennai sous les eaux. Ces images ont été projetées, accompagnées de messages venant de toute l’Inde, sur un écran géant au coeur des négociations. Le lendemain, les médias annonçaient que le Premier ministre Narendra Modi avait changé d’avis, et commentaient, "Ce qui explique ce revirement?... des entretiens avec les survivants des inondations de Chennai ont été projetés sur grand écran à l’intérieur du centre de conférences pendant les négociations sur le changement climatique.”

Et ce n’était que le début: nos Marches, nos messages et nos vidéos ont été diffusés en boucle devant la principale salle de négociations. Tous les jours, nous rappelions notre appel à la mémoire des chefs d’États, des ministres et de leurs équipes.

Après quoi, nous avons recouvert les murs de Paris d’affiches avec les visages des pires climato-sceptiques et lobbyistes des énergies fossiles, demandant aux ministres de les éviter. La lobbyiste de la plus grande compagnie minière du monde s’est même retirée complètement des négociations!


Quand il est devenu clair que l’Argentine et l’Arabie Saoudite faisaient partie des pays qui bloquaient les négociations, les membres d’Avaaz de ces régions ont immédiatement réagi, et nous nous sommes retrouvés partout dans les médias. En Argentine, le Président fraîchement élu qui s’était engagé en faveur des énergies renouvelables a été submergé de messages l’encourageant à envoyer une délégation à Paris. Et quelques jours plus tard, ils étaient là. L’attention publique dont il était la cible a tellement préoccupé le gouvernement saoudien qu’un avocat représentant le Royaume a contacté notre équipe pour leur annoncer qu’ils allaient nous attaquer en justice.

Quelques heures plus tard, la ministre allemande de l'environnement Barbara Hendricks a remercié personnellement les membres d’Avaaz pour lui avoir donné le sentiment, à elle et à son équipe, d’être soutenues tout au long des négociations.

Mais l’action la plus efficace de notre mouvement a certainement été la collecte de centaines de milliers de dollars pour permettre aux Îles Marshall de participer aux négociations en nombre. Leur ministre est devenu un des héros du Sommet lorsqu’il a annoncé la formation d’une “Coalition de l’ambition”, entraînant une centaine de pays à leurs côtés et transcendant le clivage stérile entre les pays du Nord et ceux du Sud.

Les membres d’Avaaz ont lancé plusieurs campagnes pour appeler les autres pays à rejoindre cette coalition et ont envoyé des SMS aux délégués des grands pays émergents. Le Brésil a très vite répondu à l’équipe d’Avaaz et, 48h plus tard, il rejoignait cette coalition à son tour.

Et ce n’est là qu’un aperçu des incroyables campagnes que nous avons menées au cours de ces quelques jours!


Tout le monde s’attendait à un échec des conférences pour le climat. Des dirigeants l’ont répété à l’envi à notre équipe: “Le changement climatique n’intéresse pas les gens”. Mais nous savions que c’était faux. Nous savions que les millions de personnes formant ce mouvement ont toujours fait le choix, année après année, de donner la priorité à la sauvegarde de notre planète. 

Depuis 2007 à Bali, puis à Copenhague, aux différents Sommets du G7, dans les plus grandes capitales et aujourd’hui à Paris, voilà comment nous avons démontré aux dirigeants combien ils se trompaient: 



À Bali, le lancement (2007): notre mouvement a commencé à se mettre en campagne pour le climat à Bali il y a huit ans, lorsque des membres d’Avaaz ont envoyé des milliers de messages aux pays qui bloquaient les négociations. Ils ont également financé la publication d'une publicité que le plus grand quotidien japonais a jugé responsable du changement de position du gouvernement. Ensemble, nous avons poussé les dirigeants à se mettre d’accord sur une feuille de route qui ouvrait la voie des grandes négociations sur le climat de Copenhague et d’un accord éventuel à Paris.

"L’éléphant se met en route" (2008-09): pendant toute une année, notre mouvement s'est concentré exclusivement sur le Sommet de Copenhague, organisant des centaines de veillées et de rassemblements dans le monde entier, passant des dizaines de milliers d’appels aux dirigeants, remettant des millions de signatures, et lançant une Alarme climatique globale à l’adresse des Présidents et des Premiers ministres. Les dirigeants ont raté leur rendez-vous avec l’Histoire, mais comme un membre d’Avaaz le disait alors: “l’éléphant s’est mis en route, et quand un éléphant s’élance, il est difficile de l’arrêter..."
"Vous avez fait progresser l'idéalisme dans le monde… n’en sous-estimez pas l’impact ici sur les dirigeants."
- Gordon Brown, Premier ministre de Grande-Bretagne, 2009


Nous refusons de perdre espoir (2010-13): malgré le résultat décevant de Copenhague, notre mouvement n’a jamais perdu espoir. Bien au contraire, dans chaque pays, à chaque occasion, les membres d’Avaaz ont continué à se battre avec acharnement pour obtenir les réformes nécessaires pour le climat. Nous avons organisé une manifestation pendant le Sommet de Durban en solidarité avec les pays en voie de développement, mené des veillées aux chandelles après la catastrophe nucléaire au Japon, et lancé une pétition mondiale qui a recueilli 1,5 million de signatures pour sauver notre précieuse Amazonie.

La construction du mouvement (2010-13): la leçon que nous avons tirée de Copenhague est que nous devions grandir si nous voulions un jour défaire le lobby des énergies fossiles et convaincre nos dirigeants. Et c’est ce que nous avons fait, en passant de 3 millions à plus de 30 millions de membres!

La plus grande Marche pour le climat de l’Histoire (2014): en collaboration avec plusieurs partenaires et après des mois de préparation, nous avons organisé la plus grande Marche pour le climat de l’Histoire la veille d’un important Sommet pour le climat de l’ONU. 400 000 personnes à New York et 300 000 dans le reste du monde sont descendues dans les rues autour du même message: le monde veut 100% d’énergies renouvelables. Quelques semaines plus tard, les États-Unis et la Chine signaient un accord historique visant à réduire leurs émissions. La dynamique politique à propos du climat commençait à s’inverser.

"Nos citoyens sont dans la rue. Nous ne pouvons pas les ignorer. Nous devons répondre à cet appel."
- Discours de Barack Obama devant les Nations Unies, 2014

L’heure des super-héros du climat (2015): propulsés par la formidable dynamique issue de nos Marches, nous avons concentré nos efforts sur les pays les plus riches et tout fait pour soutenir l’Allemagne lors de sa présidence du G7. Nous avons été des milliers à financer des enquêtes d’opinion et des publicités frappantes s’adressant aux principaux pays bloquant tout progrès sur le climat, nous avons remis en personne une pétition de 2,7 millions de signatures à tous les ministres allemands et français chargés de cette thématique, et nous avons même rencontré le président français François Hollande. Des centaines de membres d’Avaaz ont accompagné la Chancelière allemande Angela Merkel à pratiquement chacun des événement publics auxquels elle s’est rendue, l’enjoignant de se battre pour le climat. Le résultat? Les dirigeants du G7 ont dit adieu aux énergies fossiles en s’engageant à les éliminer progressivement tout au long du siècle! Nous étions en train de renverser la tendance.

Pour Paris et tout ce que nous aimons (2015): alors que le compte à rebours final pour Paris était lancé, des centaines de milliers de personnes avaient annoncé leur participation à la grande Marche Mondiale pour le Climat, la veille de ce Sommet crucial. Des membres d’Avaaz ont organisé des marches et des manifestations partout dans le monde. Mais les tragiques attentats de Paris ont rendu impossible la marche géante qui devait avoir lieu dans la capitale française ainsi que celles prévues dans de nombreuses villes françaises...

Les membres d’Avaaz ont réagi avec espoir et créativité. En quelques jours à peine, nous avons collecté et installé 22 000 chaussures dans le centre de Paris, symbolisant toutes les personnes qui n’ont pas pu marcher. Même le Pape et le Secrétaire général de l’ONU nous ont donné une paire de chaussures!


Alors que les dirigeants du monde entier arrivaient à Paris, nous avons battu notre propre record! De São Paulo (Brésil) à Sanaa (Yémen), en passant par Sydney (Australie), plus de 785 000 personnes ont manifesté au cours de 2300 évènements dans 175 pays, à l’unisson pour demander un avenir basé sur 100% d’énergies renouvelables et sauver tout ce que nous aimons. Imaginez ce qui se serait passé si les centaines de milliers de personnes prévues avaient également pu manifester à Paris et dans toute la France!

Des messages et des vidéos des marches du monde entier ont fait le tour de la planète, se répandant comme une traînée de poudre à la une de dizaines et de dizaines de grands quotidiens, couvertes par des centaines de médias internationaux et nationaux, et projetés sur écran géant au coeur du centre de conférences. Le ton était donné.


Nous avons encore des dizaines d’années de travail devant nous pour concrétiser la promesse que nous offre ce moment historique. Nous avons besoin d’encore plus d’ambition pour parvenir à notre objectif de 100% d’énergies renouvelables d’ici à 2050, améliorant la référence à "la seconde moitié du siècle" désormais présente dans l’accord. Nous avons besoin que les pays riches donnent plus d’argent aux pays pauvres afin qu’ils puissent éviter de passer par le charbon et pour faire sortir des millions de personnes de la pauvreté. Nous avons besoin de continuer à mettre les gouvernement sous pression pour qu’ils maintiennent le réchauffement de la planète en dessous des 1,5 degrés, afin que les nations insulaires puissent survivre. Et nous devons absolument faire en sorte que nos gouvernements tiennent les promesses qu’ils ont faites ici, à Paris.

Mais nous avons également remporté de nombreuses victoires:
  • Des financements d’au moins 100 milliards de dollars après 2020 afin de pouvoir continuer à financer les pays pauvres pendant des décennies;
  • La promesse de se retrouver tous les cinq ans pour relever le niveau d’ambition et nous rapprocher du jour où zéro émission nette deviendra réalité pour le monde; et
  • Un accord global sur le fait que le changement climatique est un problème mondial qui requiert la coopération de tous, de l’Arabie Saoudite au Sénégal en passant par l’Espagne pour offrir un avenir à notre famille humaine.
Mais plus fondamentalement, la soirée d’hier envoie un signal clair aux investisseurs partout dans le monde: enterrer son argent dans les énergies fossiles est un pari perdu d’avance. C’est les énergies renouvelables qui seront désormais rentables. La technologie qui nous amènera à 100% d’énergies propres, voilà où se réaliseront les bénéfices du futur.

L’Histoire est riche de ces moments clés où le vent tourne. Nous sommes en train de vivre un tel moment. Les meilleurs d’entre nous savent canaliser cette énergie pour alimenter un nouveau départ. Comme les Sud-Africains remportant l’égalité, comme les LGBTQ des États-Unis obtenant le droit de se marier avec la personne de leur choix, comme le mouvement non-violent de Gandhi donnant naissance à un nouvel espoir pour l’Inde, nous commençons à sentir le souffle de ce vent nouveau.

Sachons aujourd’hui mettre ce moment à notre profit, et voguons ensemble sous le pavillon de l’humanité rassemblée de la planète Terre, par-delà les océans, les rivières et les lacs qui nous divisent. Répondons à la promesse de cet instant et offrons à nos enfants un avenir radieux, sûr et propre.

Avec beaucoup d’impatience pour tout ce que nous ferons ensemble dans les années à venir,

Emma, Iain, Alice, Ricken, Oscar, Marie, Ben, Mojgone, Alex, Melanie, Luis, Sam, Nic, Rich, Fatima, Mia, Oli, Pascal, Risalat, Christoph, Stephen, Nataliya, Andrea, Sobaika, Heather et toute l’équipe d’Avaaz